Quels arômes retrouve-t-on dans nos vins ?

 

Notre Maison propose 6 qualités : 



- Cuvée des Étoiles Brut : Au nez puissant et fin, dans lequel on retrouve surtout les arômes du Pinot et du Chardonnay. Belle attaque franche et fine toute en rondeur. Très aromatique. Bonne longueur avec une finale sur les agrumes et la fraicheur.

 

- Cuvée des Étoiles Brut Rosé: Nez puissant et fin, dans lequel on retrouve les arômes de griottes du Pinot et la fraicheur du Chardonnay. Belle attaque franche et délicate, toute en rondeur, légèrement aromatique avec des notes de fruits rouges dominées par la cerise et le cassis, de fruits secs.

 

- Cuvée des Étoiles Extra-Brut : Très pur, puissant, tout en finesse. Note d'agrumes, puis développement d’arômes d’épices et de miel. Bouche ample et vive sans agressivité où l’on retrouve les arômes trouvés au nez.

 

- Cuvée des Étoiles Brut Tendre : Nez puissant. Notes d’agrumes et de fleurs blanches. Belle attaque franche toute en rondeur, plein de fraicheur. Texture suave et douce. Très aromatique. Bonne longueur finissant sur la fraicheur.

 

- Millésime 2008 : Subtil et complexe, notes d’agrumes, de poivres blancs, de noix de muscades entourant le fruit. Bouche ample qui se révèle avec douceur. Texture soyeuse. Toute en dentelle, effervescence crémeuse. Arômes de poires séchées, pêches. Finale toute en finesse et en fraicheur. 

 

- Cuvée Maison du Roy : Nez puissant, sur des notes de fruits blancs et de fleurs séchées. Frais et ample. Finale sur le citron.

 

 


 


Comment est élaborée notre gamme?


La vinification (première fermentation) est celle classique des vins blancs. Chaque cru est vinifié séparément. Tous les vins font leur fermentation malo-lactique. Il faut environ 1,3 kg à 1,5 kg de raisin pour faire 1 L de vin.

 

Après la vinification des moûts, les « vins clairs » provenant des différents cépages, crus, parcelles sont dégustés, classés et assemblés pour obtenir la « cuvée de base ». On y ajoute des vins de garde qui confortent le lien entre les cuvées successives.
Pour l’élaboration du Rosé, nous ajoutons à la cuvée de base environ 10% de vin rouge de Champagne. Principalement du Pinot Noir.

 

La cuvée est mise en bouteille accompagnée d’une « liqueur de tirage » (mélange de vin, de sucre et de levures) qui va permettre le démarrage de la « seconde fermentation ». C’est la prise de mousse. Il faudra que le Champagne attende de longs mois en cave. 15 mois minimum selon la législation, de 24 à 36 mois pour le champagne Louis-Philippe brut afin d’obtenir une bulle fine et régulière.

 

 

Nous procédons maintenant au remuage. Il se fait sur des gyropalettes. Le vin est analysé pour déterminer la programmation du meilleur temps et rythme de remuage. Le but est de faire descendre le dépôt créé par les levures mortes qui se trouve sur le flanc de la bouteille dans le goulot pour l’expulser plus facilement. Ce sera le dégorgement.

 

On complète le volume manquant avec la « liqueur de dosage » faite de vin et de sucre. Par la suite, l’appoint se fait avec du champagne de la même cuvée. En fonction du volume de liqueur de dosage, on obtiendra une qualité BRUT, MI-SEC, etc... Notre cuvée Extra-Brut ne reçoit aucune liqueur de dosage. Nos bruts en reçoivent de 8 à 10 gr.

 

Il ne reste plus qu’à obturer avec un bouchon en liège. Puis, à poser le muselet qui maintiendra ce dernier. Nous utilisons des bouchons traités contre le goût de bouchon.

 

Pour finir, nous posons la coiffe et les étiquettes. La bouteille terminée est mise en carton de 6 ou 12 bouteilles. Les palettes vont attendre l’expédition dans un entrepôt climatisé.

 

Et maintenant, bonne dégustation ! 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Retrouvez les avis consommateurs des autres produits de la catégorie Alimentation

La note du produit

4 / 5
6 membres ont noté le produit 100% d'avis positifs 0% d'avis négatifs

Le détail des notes

Packaging : Qualité : Originalité :

Informez vos amis

Tout ce qu'il faut savoir sur
Champagne Louis-Philippe

Visiter le site

Champagne Louis-Philippe