Google arrête de fournir Huawei

05/23/2019

C’est l’information qui secoue le monde de la technologie depuis la semaine dernière et le décret de la Maison Blanche qui a décidé d’interdire aux entreprises américaines du secteur de partager leurs technologies avec la firme chinoise.

Qui dit entreprises américaines, dit GAFA, les géants américains ont interdit l’accès à Huawei d’Androïd, l’OS le plus utilisé du monde, mais aussi à la plateforme youtube, le play store, Instagram ou encore Whatsapp.

Quelles conséquences pour le géant chinois ?

Huawei avait réussi à s’imposer sur le marché occidental en témoigne les 4 millions de smartphones vendus en France en 2018.

Il sera compliqué de convaincre un marché sans les fonctionnalités offertes par Google tant elles sont ancrées dans la routine des consommateurs occidentaux.


Quelles conséquences pour l’occident ?


Les retailers de leur côté voient aussi d’un mauvais œil cette nouvelle, la marque Huawei et sa filiale Honor avaient le vent en poupe et connaissaient une forte croissance sur les sites marchands et en magasins. D’autant plus que l’arrivée des téléphones pliants devra donc se faire sans Huawei qui semblait avoir une longueur d’avance sur cette innovation.

Du côté de la 5G, Huawei est en avance sur à peu près tout le monde, et sa fermeture sur l’occident retardera surement l’arrivée de cette nouvelle technologie dans les années 2020.

Et les consommateurs ?

Pour les détenteurs actuels, pas de soucis à se faire puisque les téléphones continueront à fonctionner et devraient bénéficier des mises à jour critiques d’Androïd et ils devraient pouvoir utiliser leurs téléphones normalement dans les prochains mois.

Cependant pour le futur, l’histoire ne sera pas la même puisque des mesures seront prises et certaines mises à jour ne seront plus accessibles.

Pas d’influence pour les futurs utilisateurs de Huawei 

La perte de des réseaux sociaux clés de l’influence (Youtube, Facebook, Instagram) aura un impact important pour Huawei.

Il est quasiment certains que les nouvelles générations se détourneront de cette marque tant ces applications sont populaires.

Les influenceurs eux, ne pourront plus alimenter leurs réseaux sociaux via les futurs téléphones de la marque.

Cette affaire n’est sans doute pas finie et devrait marquer l’année 2019 de son empreinte.