La digital detox : vers des contenus plus pertinents

12/05/2019

 

Selon une étude menée par Deloitte, les Français consultent en moyenne leur smartphone 26,6 fois par jour. Ce chiffre monte jusqu’à 50 fois par jour pour les 18-24 ans. De plus,  41% des Français auraient du mal à se passer d’internet plus de 3 jours. Cette sur-utilisation de tout appareil nécessitant une connexion internet a engendré l’apparition d’une nouvelle tendance : la digital detox.

Le digital detox, qu’est-ce que c’est ?

La digital detox (ou désintoxication numérique) est le fait de réduire fortement ou de se couper totalement et volontairement de l’utilisation d’appareils électroniques, comme l’ordinateur, le smartphone ou encore la tablette, ainsi que toutes les activités nécessitant une connexion internet.

Ces trois dernières années, on observe une émergence de cette pratique devenue de plus en plus courante : selon une étude Ipsos, 30% des Français souhaiteraient se couper de temps à autre d’Internet afin de faire une pause.

Comment alors les marques peuvent-elles s’emparer de cette tendance et proposer des contenus plus qualitatifs et moins chronophages ?

Comment redonner du sens aux contenus

Même si la digital detox est une pratique en vogue, la majorité des utilisateurs ne veulent pas quitter les médias sociaux : ils veulent changer leur façon de les consommer. En effet, ils souhaitent passer moins de temps sur les réseaux pour des contenus plus courts, plus qualitatifs et surtout plus pertinents. En effet, on observe ces dernières années l’émergence de plateformes « images-centrées » comme Snapchat ou Instagram qui proposent des contenus au format court et éphémère.

Il existe un levier marketing pour les marques afin qu’elles proposent des contenus plus ciblés pour leur audience : l’influence. En effet, la publicité traditionnelle semble toucher de moins en moins les consommateurs puisque selon une étude Infolinks, seulement 14% d’entre eux se rappellent la dernière fois qu’ils ont vu une publicité et identifient l’offre qu’elle promouvait. Quant à l’influence, elle semble être un canal de plus en plus efficace pour développer sa notoriété et se rapprocher du consommateur : 65% d’entre eux affirment qu’ils découvrent une nouvelle marque ou un nouveau produit grâce à un influenceur au moins une fois par semaine selon une étude Rakuten.

Comment alors expliquer que les influenceurs permettent d’accroître la visibilité d’une marque aussi efficacement qu’une publicité classique tout en semblant non intrusif dans la vie de l’internaute ?

La première explication est le fait que les utilisateurs choisissent de suivre l’influenceur parce qu’il propose des contenus qui sont en lien avec leurs centres d’intérêts et leurs valeurs. Par exemple, les microinfluenceurs sont généralement spécialisés dans un domaine particulier, que ce soit la Food, la beauté ou encore le Gaming, et rassemblent donc des communautés engagées et passionnées. La marque peut ainsi choisir l’influenceur qui se rapproche le plus du type de produit ou service qu’elle propose ainsi que de ses valeurs, afin d’avoir un ciblage optimal de son audience pour proposer des offres pertinentes par rapport au profil du consommateur.

La seconde explication est la qualité des contenus et leurs formats courts. En effet, ces microinfluenceurs, du fait de leur spécialisation dans un domaine particulier, propose des contenus qualitatifs et ultra ciblés. De plus, leur support de prédilection étant Instagram (pour 96% des microinfluenceurs, Instagram est le réseau social favori), ils proposent souvent des formats courts et éphémères comme les stories : leur utilisation a augmenté de 21% depuis mars 2018 selon une étude Social Bakers.

 

Talent Web Academy, la nouvelle agence de micro-influence de Sampleo

A la fin de l’année 2018, Sampleo a lancé sa nouvelle offre de micro-influence afin de proposer aux marques des solutions marketing permettant à la fois de développer leur visibilité sur les réseaux sociaux tout en offrant un ciblage optimal en proposant aux utilisateurs des contenus qualitatifs et pertinents.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la micro-influence, contactez-nous.